h1

Allez hop, on balance les Verts ?

6 juillet 2007

Tiens, ça leur prend souvent à Territoires de faire un article de trois pages sur un parti politique ? Voilà ce qu’un lecteur de la revue pourrait se dire en voyant en une du numéro de juin le titre de l’article « Les Verts sont-ils encore utiles ? »

verts-verts-1.png

Que personne ne s’inquiète, notre revue n’est pas affiliée à un parti plus qu’à un autre (beaucoup de citoyens savent combien la démocratie participative locale, comme l’autocratie autoritaire cassante et imbécile, sont trans-partis). Territoires ne s’est pas non plus laissé tenter par l’analyse politique pour l’analyse politique, comme de nombreux hebdos qui doivent remplir quelques pages entre la pub et décortiquent les résultats électoraux et les petites phrases comme des analystes financiers scrutent les cours de bourse.

Alors pourquoi cet article ? Il est le fruit d’une interrogation. Celle de voir se creuser un fossé de plus en plus grand entre les actions méritoires, souvent innovantes, à contre-courant des élus Verts de terrain et une situation politique et médiatique déplorable au plan national. En même temps, l’environnementalisme, une certaine forme de « consumérisme écolo », qui ne remet pas plus en cause nos modes de productions industriels ou sociaux, mord de plus en plus de terrain sur ce que pourrait être une véritable écologie politique. Dans ce contexte, se poser la question des Verts est avant tout se poser la question de la place de l’écologie politique dans le paysage français. L’enjeu étant de ne pas jeter à la déchetterie les idées avec le parti.

Alors, pour vous, les Verts, ça se recycle ?

Publicités

2 commentaires

  1. Bon ! et bonjour,
    Ce sujet m’a particulièrement accroché, et je vous remercie d’avoir pris l’initiative de l’aborder.
    C’est en effet, avec un gros boulet sur le coeur, dans l’esprit et dans les mains, que j’ai décidé de ne pas voter Vert le 22 04.
    Je l’ai expliqué à mon entourage comme un choix ‘sanction’.
    Et pourtant, j’avais participé au meeting de D Voynet à Paris ; et j’avais été agréablement surpris en bien par le teneur politique de la rencontre. Cela me semblait de l’écologie politique qui tenait la route.
    Mais voilà, de voir le nombre de bulletins verts que j’ai mis dans les urnes depuis toutes ces années et en arriver là :
    – l’impression constante que, à plus de trois personnes, les rencontres des Verts finissent toujours en conflit de pouvoir.
    – plus la sensibilité D Durable grandissait de façon étonnante dans la société, plus le résultat des Verts dans les sondages dégringolait.

    Alors, raz le bol !

    Je me suis électoralement réconcilié avec eux lors des législatives, et laissé dire par la réaction de mon fils de 23 ans : ‘qu’est ce que tu fais, dans tes engagements, pour faire vivre l’écologie politique’… ou la politique dans le ‘consumérisme’ écolo ambiant, comme il est écrit dans votre article?

    A toutes le vieilles croûtes politiques … salut !

    JPD – 01 69 73 25 29


    • Super exeitcd to see more of this kind of stuff online.



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :